Société communale de Chasse d'Hestrud

Les Réalisations

Fondée en 1965, pendant ces 48 ans, 10 présidents ont servi généreusement et solidairement la société de chasse.
La société de chasse de Hestrud compte aujourd'hui 14 membres pour une superficie de 230 hectares de droits de chasse (dans les années 70, nous avons eu plus 40 sociétaires).
Si notre association a vu le jour à une époque où la chasse cueillette était de rigueur, elle a pourtant su évoluer avec son temps pour mettre en place une véritable gestion des espèces chassables.
Aujourd'hui, la chasse rime avec gestion des prélèvements, agrainage, piégeage...

Responsable : Monsieur Mathieu Bernard

Téléphone : 0327616391

Les Activités

Depuis, notre activité principale a été de contribuer à la gestion durable des populations d'espèces chassables, nous avons été également très présents, au niveau de la protection de la biodiversité du territoire communal avec la mise en œuvre d'actions concrètes (affouragement des cervidés en période hivernale, pose d'agrainoirs pour la faune chassable et non chassable, l'agrainage se fait toute l'année, piégeage des espèces nuisibles...)
Nous menons différentes actions : 2 comptages de nuit (lièvres, renards) chaque printemps, un comptage de lièvres et perdrix, entretien de layons forestiers, création d'une volière faisans, création de garennes pour lapins, installation d'une cage-corvidés.
Les paysages ont changés, c'est au chasseur de rendre à la nature ce que l'homme lui a pris

Aujourd'hui la chasse et le piégeage doivent s'unir

La Conservation

La conservation de la faune sauvage et le maintien de la biodiversité ne pourront perdurer que grâce aux chasseurs et aux piégeurs.
On nous demande d'apporter une solution face aux espèces invasives ou susceptibles de causer des préjudices sanitaires ou économiques à nos concitoyens, donc le piégeage est bien reconnu d'utilité publique.

Quelques exemples : maladie véhiculée par les rats musqués, la leptospirose est une maladie humaine très grave, la transmission à l'homme se fait directement par l'urine des animaux infectés ou indirectement par l'eau ou la boue infectée.
L'échinococcose alvéolaire, maladie parasitaire du renard, chez l'homme incubation longue de 5 à 20 ans, entre 1989 et 2000 : 539 cas en Europe dont la moitié en France.
La rage, virus qui se diffusse dans le système nerveux.

Les corvidés qui font surtout de gros dégâts dans les semis de maïs, les exploitants qui ont bien compris que les piégeurs pouvaient intervenir pour faire baisser les effectifs d'oiseaux noirs, grâce aux cages qui sont efficaces face aux corneilles noires et aux corbeaux freux.
Le monde agricole a besoin des piégeurs.

L'association

Bernard Mathieu, devenu président de la société en 2004, piège depuis 1998 toute l'année les nombreux prédateurs qui sillonnent le territoire et les poulaillers.

La société de chasse remercie les propriétaires, le Maire Mr Herbet, le conseil minicipal de leur confiance, qui permet aux chasseurs de la société d'arpenter le territoire les jours de chasse, malgré que le gibier est rare.

Nous demandons aux chasseurs d'être courtois et de respecter les autres usagers de la nature.
La chasse est un loisir, un plaisir qui porte de vraies valeurs comme l'amitié, n'en déplaisse à ses détracteurs.